Blanc manteau sur plateau

Aujourd’hui il a neigé à gros flocons.
Alors même si la longueur de l’hiver commence à peser, le souvenir de la beauté des paysages recouverts de blanc a été plus fort.

Le plateau d’Aubrac est un de ces paysages français étonnant par son côté sauvage, nu, comme oublié des hommes.
Une steppe, une pampa ou autre paysage « exotique » n’aurait peut-être pas plus de charme.

En cette saison, le plateau d’Aubrac c’est du blanc à perte de vue, un manteau épais, glacial.

Chaussés de raquettes, le sentiment de solitude, de recherche d’oasis arborés, de vent piquant donne un goût d’aventure à cette neige enveloppante, à perte de vue.

(rentrer au coin du feu, a fait partir du bonheur de cette aventure là, on ne vous le cache pas !)

 

0Y8A85940Y8A86120Y8A85790Y8A85910Y8A86200Y8A87740Y8A87820Y8A87360Y8A87430Y8A87470Y8A87500Y8A87520Y8A88050Y8A88140Y8A8823

Publicités

Une réflexion sur “Blanc manteau sur plateau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s