Isla Cabuya

Au fond du jardin. Dans l’océan.
Une île. Des hommes et des femmes. Sous terre.

A marée basse. Rejoindre le bout de terre.

Le soleil pour « réchauffer les os ».
La brise pour adoucir le temps devenu éternel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s