Le ciel, ce narcisse

Pourtant jamais ne se noie, le ciel.
Dans les profondeurs océaniques, nous plongeons sans craintes.

Tantôt feu.
Tantôt ouate.

Il est 5h30, au fond du jardin, l’appel solaire.

(cliquez sur la photo pour vous mirer en grand)

Publicités

4 réflexions sur “Le ciel, ce narcisse

  1. De quel côté des volcans? Celui qui crache la lave? Celui où les lacs ont un bleu improbable? Celui qui fume par tous les pores?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s